Présentation

La création...

 

Octobre 1965 : l’Institut Universitaire de Technologie de Cachan fait partie des 4 sites expérimentaux ouverts par transformation des classes de BTS.

Août 1966 : l’IUT de Cachan fait partie de la première vague d’IUT nés à la suite du décret organique du 7 janvier 1966.

Juillet 1967 : Les premiers étudiants sont diplômés et reçoivent un Diplôme Universitaire de Technologie en Génie Electrique.

En 1968, l'IUT de Cachan a intégré les locaux du 9, avenue de la division Leclerc. Ces locaux ont été entièrement réhabilités entre 1999 et 2007.

En 1970, l'IUT de Cachan s'est structuré et a atteint les capacités d'accueil qui sont, depuis, restés les siennes.

L'IUT de Cachan s'est toujours restreint à ses 2 spécialités basiques : Génie Electrique (devenue en 1985 Génie Electrique et Informatique Industrielle) et Génie Mécanique (devenue, elle aussi en 1985, Génie Mécanique et Productique).

Plus de 15000 DUT ont été délivrés par l'IUT de Cachan de la première promotion de 1967 à la dernière promotion diplômée en 2014.

Plutôt que de chercher à augmenter ses capacités d'accueil et le nombre de ses spécialités, l'IUT de Cachan a toujours privilégié l'innovation pédagogique, la diversification des niveaux de formations et des parcours de réussite des étudiants.

 

Toutes les voies de préparation du DUT...

 

Dans les années 70 se sont développés la préparation du DUT en 1 an pour des étudiants de niveau bac+2 (année post premier cycle) et la formation continue permettant à des salariés de préparer le DUT hors temps de travail ou en bénéficiant d'une année de congé de formation.

En 1980, c'est la préparation à distance, en 3 ans avec regroupements périodiques, qui est mise en place. D'abord limitée à la formation continue, elle s'est ensuite ouverte à la formation initiale et d'autres IUT et d'autres spécialités ont suivi cette voie. Le campus numérique des IUT, (www.iutenligne.net ), créé en 2000, est issu de cette expérience des années 80-90. L'IUT de Cachan y participe activement pour les spécialités qui le concernent.

 

L'ouverture du parcours DUT GEii en apprentissage date des années 2000. Tout comme la Validation des Acquis de l'Expérience.


D'abord limitée au seul DUT, l'offre de formation de l'IUT de Cachan a évolué; dans les années 80, avec les premiers Diplômes Techniques d'Université, sous couvert de l'Université Paris Sud, pour valider des formations post DUT. Les spécialisations technico commercial, robotique, systèmes électroniques informatisés, conception assistée par ordinateur ont été pionnières de ces Bac+3 qui ont tour à tour évolué vers une reconnaissance plus large : Diplôme National de Technologie Spécialisé (1995), puis Licence Professionnelle (2000).

 

Les licences professionnelles...

 

L'IUT propose actuellement 8 spécialités de licences professionnelles réalisées en partenariat avec d'autres composantes de l'université ou des lycées (J Ferry – Versailles).

La voie de l'apprentissage est celle qui est privilégiée pour suivre ces LP, mais, le statut étudiant  et la formation continue (contrat de professionnalisation, VAE) sont aussi possibles.

Soucieux de l'évolution de la qualification et de la carrière professionnelle des salariés d'entreprises, l'IUT de Cachan, à partir de 1971 (loi de 1971 sur la formation professionnelle) a développé la formation continue. Des stages de qualification ont ainsi permis à des techniciens ou ingénieurs de s'initier, par exemple, aux microprocesseurs, au logiciel Robcad ou à la cotation fonctionnelle ISO. Des formations "sur mesure" construites en  partenariat avec les entreprises (THOMSON – THALES, EDF, GDF, RATP, RENAULT, SNCF, TDF, SFP, INA, RTE, Schlumberger …) ont permis à certains salariés en reconversion ou en cours de changement de poste de préparer un DUT, un DU et un diplôme d'ingénieur. Tous les bénéficiaires de ces formations ont ainsi pu évoluer professionnellement au sein de leur entreprise.

 

La formation d'ingénieurs...

 

C'est dans ce souci d'évolution des diplômés bac+2 (DUT, BTS) ayant une expérience professionnelle suffisante que l'IUT de Cachan a été pionnier dans la mise en place des Nouvelles Formations d'Ingénieurs proposées, en 1990, par l'Université Paris Sud. La spécialité Techniques Electroniques Analogiques et Numériques, a été développée et animée par l'IUT de Cachan pendant ses 14 années d'existence propre. Elle est maintenant un des parcours de formation continue d'ingénieur de Polytech Paris Sud.

C'est avec le même souci de proposer aux étudiants des parcours leur permettant d'atteindre une qualification professionnelle plus élevées que l'IUT de Cachan a été porteur du projet d'Institut Universitaire Professionnalisé Génie Electrique de l'Université Paris Sud (1993). La formation d'ingénieur-maître (bac+4) de l'IUP GE a été le creuset du développement de l'apprentissage à l'IUT de Cachan. Cette voie d'alternance, garante d'une meilleure insertion professionnelle, a été ensuite reprise, avec succès, pour les licences professionnelles.

Le parcours IUP GE en apprentissage, devenu peu lisible avec le système des grades universitaires Licence – Master - Doctorat, s'est transformé, en 2003 au sein de Polytech' Paris Sud, en formation d'ingénieur en partenariat animée par l'équipe pédagogique de l'IUT de Cachan.

 

Le transfert de technologie...

 

Sous l'impulsion de quelques collègues du département génie mécanique et productique, l'IUT a développé, à partir des années 80, des actions de transfert de technologie à destination des entreprises.

Le partenariat privilégié avec Renault (depuis 1982) dans le domaine de la robotique industrielle  est à l'origine du développement de la robotique qui fédère le savoir-faire des équipes pédagogiques des 2 spécialités de l'IUT de Cachan. Différents contrats d'applications industrielles, menés, à l'origine, dans le cadre du Centre d'Etudes et de Recherche en Mécanique Appliquée, ont permis d'acquérir une expertise en robotique qui a marqué, et continue de marquer, de façon importante la pédagogie des 3 départements de l'IUT. Parmi les retombées importantes il faut citer :

  • La licence professionnelle Production Industrielle spécialité Robotique
  • La participation des étudiants de GMP, puis de GMP et GEII à la coupe de France de Robotique
  • La plateforme robotique mobile qui sert de fil conducteur aux enseignements de génie électrique et d'informatique industrielle pour les départements GEII (plus de 300 exemplaires vendus dans les départements GEII). Cette démarche pédagogique innovante a été reprise pour les Bac STI Génie Electrotechnique des académies d'Ile de France en 2006.
  • La ménagerie technologique, ensemble de robots "ludiques" qui servent à promouvoir la science et la technologie industrielle auprès des jeunes.

D'autres axes de recherches appliquées ont permis aux collègues de l'IUT de développer des applications aux retombées industrielles et pédagogiques intéressantes. Par exemple, le logiciel de Dessin Assisté par Ordinateur GM2D (1985) et son évolution 3D GMPCAD (1993), ont été vendus à 400 exemplaires aux PME - PMI  et, surtout, à l'Education Nationale avec plus de 6000 licences pour 20000 postes installés en IUT et STS. Le logiciel de gestion de production LISA a aussi connu une large diffusion pédagogique et industrielle.

Toutes les actions de transfert de technologie et de pédagogie sont maintenant coordonnées au sein de l'InnovLab de l'IUT.

 

La Recherche...

 

Par ailleurs, il faut souligner, que la majorité des enseignants chercheurs de l'IUT effectuent leur recherche dans un des laboratoires de l'Université Paris Sud (Institut d'Electronique Fondamentale, Laboratoire de Génie Electrique de Paris, Laboratoire des Signaux et Systèmes) ou de L'Ecole Normale Supérieure de Cachan (Systèmes et Applications des Technologies de l'Information et de l'Energie, Laboratoire Universitaire de Recherche en Production Automatisée…).

 

Les relations internationales...

 

Les relations internationales figurent aussi en bonne place dans l'histoire de l'IUT.

Le développement de ces relations, à partir des années 90, a favorisé la mobilité étudiante. Plus de 15% des étudiants de l'IUT de Cachan préparant un DUT font leur stage de fin de 2ème année à l'étranger.

Il a aussi permis le "transfert de pédagogie" à destination des pays qui souhaitent bénéficier de l'expérience de l'IUT de Cachan, ou du réseau des IUT, pour se doter d'un système performant de formation technologique supérieure courte.

L'appui à la création des Palestine Technical Colleges  (1995), la réalisation, chaque année depuis 1997, d'une Université d'été du Moyen Orient, formation pour les enseignants de cette région du monde, les partenariats pour le développement d'établissements similaires en Slovénie, en Roumanie, au Vietnam, au Laos … sont autant de réalisations concrètes de cet engagement fort de l'IUT de Cachan.

 

Le succès...

 

Depuis cinquante ans, les équipes éducatives de l'IUT de Cachan montrent  le dynamisme, la réactivité et la créativité nécessaires pour suivre les évolutions de la technologie, des métiers, des qualifications, de la pédagogie, et, ainsi, répondre aux attentes des étudiants et du monde socio-économique.

Le succès de l'IUT de Cachan réside dans sa capacité à mettre la qualité des enseignements et des plateaux techniques au service de l'épanouissement personnel et de la réussite de l'usager.